Quelques articles sur mes rencontres durant mon activité de magnétisme

«Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu et vous le verrez s’accomplir»

(Marc 11:24)

jeudi 1 mai 2014

LE BIEN, LE MAL, LES PENSEES NEGATIVES, LA DEPRESSION

Un monsieur souffrant de dépression est venu me voir pour une séance de magnétisme, celui-ci disait souffrir de ne pouvoir se lier aux autres et avoir des pensées négatives et dévalorisantes à son sujet.
Hormis notre échange verbal sur le processus de pensée qu’il avait depuis des années auquel il faudra remédier, nous avons abordé le problème du libre arbitre des hommes accordé par Dieu, notre Père.
Cet homme m’a demandé pourquoi Dieu avait laissé les hommes faire comme bon leur semblait car disait-il il y a beaucoup de malheur sur terre, alors pourquoi en effet Dieu permet tout cela ?
Ce à quoi je lui ai répondu : « Dieu, notre Père à tous nous a laissé le libre arbitre mais il nous a averti par Jésus son fils, de ce que nous mériterions si nous agissions contre ses commandements et l’enseignement de Jésus.
Le plan de Dieu à la fin des temps est de ne garder que les bons éléments et de jeter les mauvais ».

En dehors de cet échange qui a éclairé ce Monsieur âgé de 67 ans, je lui ai conseillé de ne se concentrer sur les bonnes actions des hommes car il y en a beaucoup plus que de mauvaises heureusement.
Il a été rassuré.

Mises à part ces précisions qui s’imposaient, une relecture de l’enseignement de Jésus est nécessaire pour comprendre.

Cette phrase de Jésus dans l’évangile ultime est tout à fait appropriée aux propos cités plus haut :


~ 20 LE BLÉ ET LA MAUVAISE HERBE
- Il en va du Royaume de Dieu comme d'un homme qui a semé de bonnes semences sur son champ.
Mais quand le grain leva et produisit des fruits, la mauvaise herbe leva aussi.
Alors les serviteurs allèrent chez le maître de la propriété et lui demandèrent : « Ne devons-nous pas aller couper la mauvaise herbe ? »
Il leur répondit : « Non, sinon vous arracherez aussi le blé avec la mauvaise herbe. Laissez les deux croître ensemble jusqu’à la récolte. »

En effet Dieu ne récoltera que les bons esprits, c’est pourquoi il laisse évoluer ses créatures afin qu’elles puissent se repentir, c’est-à-dire prendre conscience de leurs défauts pour se parfaire dans le but de rejoindre son royaume qui n’accepte pas la médiocrité, encore moins le crime de toute nature destiné à la Géhenne (l’enfer éternel) comme nous l’a appris Jésus.

Mathieu Chapitre 13
24 Il leur proposa une autre parabole, disant : Le royaume des cieux a été fait semblable à un homme qui semait de la bonne semence dans son champ.
25 Mais pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l’ivraie parmi le froment, et s’en alla.
26 Et lorsque la tige monta et produisit du fruit, alors l’ivraie aussi parut.
27 Et les esclaves du maître de la maison, s’approchant, lui dirent : Seigneur, n’as-tu pas semé de bonne semence dans ton champ ? D’où vient donc qu’il a l’ivraie ?
28 Et il leur dit : Un ennemi a fait cela. Et les esclaves lui dirent : Veux-tu donc que nous allions et que nous la cueillions ?
29 Et il dit : Non, de peur qu’en cueillant l’ivraie, vous ne déraciniez le froment avec elle.
30 Laissez-les croître tous deux ensemble jusqu’à la moisson ; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Cueillez premièrement l’ivraie, et liez-la en bottes pour la brûler, mais assemblez le froment dans mon grenier.

57. Jésus disait :
Le Royaume du Père est comparable à un homme qui avait une bonne semence.
Son ennemi vint de nuit, sema de l’ivraie parmi la bonne semence,
l’homme ne laissa pas arracher l’ivraie,
de peur, dit-il, que vous n’arrachiez le blé avec elle.
En effet, au jour de la moisson, l’ivraie apparaîtra.
On l’arrachera ; elle sera consumée.


L’ennemi est le tentateur.
La récolte est le tri final.

Quand on lit l’enseignement de Jésus tout est clair.

A propos de la Géhenne, une vidéo au sujet d'une expérience à bien voir et écouter sur Youtube car on n'est jamais trop averti par cet homme qui a eu beaucoup de courage pour nous offrir son témoignage, on peut d'ailleurs le remercier de nous éclairer :



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire